RDC: « La première dame n’a jamais été plaignante dans l’arrestation de madame Marie », (Sylvano Kasongo)

9 août 2022
img_4599.jpg
Partager avec :

L’épouse du chef de l’Etat n’a jamais été plaignante dans l’arrestation de Marie Masemi, selon e chef de la Police nationale ville de Kinshasa, Sylvano Kasongo. La vieille femme qui, depuis vendredi dernier a été arrêtée les forces de l’ordre suite à ses propos diffamatoires sur la toile à l’endroit du président de la République et son épouse, a été finalement libérée.

« Je voulais préciser par la même occasion que la première Dame n’a jamais été plaignante dans l’arrestation de Mme Marie, contrairement aux affirmations rependues notamment par des cadres de l’Ecidé dont la dame est devenue soudainement une membre d’honneur », a soutenu le général Kasongo.

Des rumeurs ont circulé depuis le samedi 06 août sur sa disparition, avant que les vidéos refassent surface lundi 08 août, montrant Marie Masemi dans les locaux de la Police nationale congolaise.

Après son audition et sa libération, Marie Masemi a été reçue le même lundi par la première dame de la République, Denise Nyakeru Tshisekedi, qui tenait à rencontrer la mémé de plus de 60 ans, a ajouté Kasongo.

« Depuis le vendredi nous l’avons arrêté pour l’auditionner au sujet de ces propos diffamatoires. Après notre délais de 48h, nous aurions pu renvoyer son dossier au parquet, mais de grâce nous nous sommes contentés de lui conseiller. Après sa libération, la première dame a appelé nous faisant savoir qu’elle voulait rencontrer Madame Marie, et c’est ce qui a été fait », a-t-il déclaré.

Au sortir de leur rencontre avec la première dame, Marie Masemi a rapporté avoir reçu les conseilles auprès de Denise Nyakeru, l’interdisant toutes formes insultes à l’endroit des autorités publiques et toute personne lambda dans la société congolaise.

Partager avec :