RDC: Situation socio-économique, quel avenir pour le social des congolais ?

3 avril 2022
img_1718.jpg
Partager avec :

En République démocratique du Congo (RDC), des indicateurs de la situation socio-économique continuent à rester rouges. Des proportions inquiétantes qui impactent sur des congolaise. La grogne sociale dans bien de secteurs de la vie nationale, la tendance inflationnelle, notamment la flambée des prix des produits de première nécessité sur les marchés congolais, avant tout comme après la destitution mercredi 30 mars dernier, de Jean-Marie Kalumba Yuma, ministre congolais à l’Économie nationale, voilà tant d’éléments qui laminent le pays.

Échec des politiques de gestion de la res publica. Échec de l’équipe Sama Lukonde à trouver des réponses aux questions sociales des populations. Preuve de l’absence des hommes et/ou Etat providence. Déchoir le ministre de tutelle oui, mais pour quelle réponse idoine par ricochet ?

Sinon, par crainte d’une situation chaotique les jours à venir, les députés nationaux ont vite couler un membre du gouvernement, afin de détourner l’attention des populations qui pourront, les jours et mois à venir délier leurs langues pour dire non aux dirigeants jouisseurs et affairistes, alertent nombre d’observateurs anonymes. D’où la stratégie de charger Jean-Marie Kalumba, de n’avoir réussi à baisser non seulement les prix des produits de première nécessité, mais également les prix des produits pharmaceutiques et autres.

Que des promesses, avant tout comme après avoir atterri aux affaires. Alors que c’est du concret que veut le citoyen lambda.

Que des avancées théoriques…

En janvier 2022, le Comité de conjoncture économique a dressé un tableau reluisant du plan économique en RDC.
Christian Mwando Nsimba, l’un des participants à cette structure avait indiqué, lors d’une réunion traditionnelle avec le Premier ministre, que l’économie du pays est passée d’une ligne rouge à une ligne jaune, suite à des performances sur la stabilité économique du pays.

Depuis cette annonce, rien des prétendues performances économiques ne se traduit dans le vécu quotidien des populations.

Quid de la situation sur terrain ?

Un an après l’installation du gouvernement de l’Union sacrée de la Nation, sous la manette de Sama Lukonde, équipe dite des warriors, présentée comme celle qui apporterait des réponses aux problèmes du peuple, hélas ! Absence totale des réponses pendantes aux désidératas des congolais. Sama Lukonde peine à relever la pente. Des défis, oui des défis.

La population congolaise peine toujours à lier les deux bouts du mois. Cela, sans compter avec le tôt de chômage qui avoisine 84% selon les statistiques de l’Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI).

Dans un mémorandum sur le développement économique en RDC, publié par la Banque mondiale en 2012, trois principaux éléments freinent la croissance de la RDC. Il s’agit notamment de l’inefficacité de l’Etat, le déficit d’infrastructures, ainsi que la faiblesse du secteur privé, a-t-on indiqué.

Related Articles

Partager avec :
AllEscort