Reconquête de Bunagana: Kinshasa dit privilégier la voie diplomatique

22 septembre 2022
D6063248-51EA-4BA9-A560-1EC3591C2090
Partager avec :
Pour le ministre congolais des Affaires Étrangères, le vice-Premier ministre Christophe Lutundula, la République démocratique du Congo a privilégié la voie diplomatique qui est la « moins coûteuse ».  Il s’agit pour lui d’une « diplomatie sans faiblesse ni naïveté », a-t-il affirmé ce jeudi 22 septembre dans les médias.

 

Depuis New-York où il fait partie de la délégation congolaise à la 77ème Assemblée générale des  Nations-Unies, il affirme que la RDC « Nous ne sommes pas des va-t-en-guerre. On a aucune intention de faire la guerre ».

 

Pour Lutundula, à l’ONU, c’est une semaine de vérité. Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres a reconnu les faiblesses de la mission qu’ils ont mise en place en RDC. Et le président Tshisekedi a crevé l’abcès ».

 

Un discours qui a mis au dépourvu le rwandais Paul Kagame, estime Lutundula Pene Apala. « Paul Kagame dépourvu d’arguments avec une humilité qui ne lui est pas coutumière. Il ne faut pas confondre précipitation et rapidité. Nous sommes sur un terrain militaire. Il faut bien préparer les choses. Pourquoi dire à nos militaires d’aller combattre alors que nous voyons pointer à l’horizon une solution? », a dit le VPM des Affaires étrangères. 

Leave a Reply

Partager avec :