Rentrée scolaire à Kinshasa, les bleus et blancs à compter du doigt

5 septembre 2022
IMG-20220905-WA0030.jpg
Partager avec :

À la date même de la rentrée des classes, les écoliers dans les grandes artères de la capitale congolaise sont quasiment invisibles. Une rentrée scolaire nettement timide, malgré l’appel des autorités de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique.

C’est presque les mêmes visages en circulation. Aucune grande différence avec les semaines précédentes. Les bleus blancs, couleurs officiels des uniformes d’écoliers en RDC, sont rares le jour de la rentrée scolaire annoncée plusieurs mois passés pour ce 05 septembre 2022, dans tout le territoire national.

Pour cause, certains passants et responsables interrogés à Kinshasa, déplorent le manque des moyens nécessaires pour les aider à mieux envoyer les enfants à l’école.

« Je suis un coopérant, mon travail est un gagne pain journalier. L’argent circule difficilement. Je ne suis pas en mesure d’envoyer tous les enfants à l’école faute de fournitures », a déploré Jean Shimatu, père d’une famille de 4 enfants à l’âge scolaire.

Lea Kavira, élève nouvellement inscrite en 3ème année des humanités littéraires, doute de voir un nombre conséquent des élèves dans son école, le matin de la rentrée scolaire.

« Je me sens unique dans cette tenue aujourd’hui parce que assez des enfants n’ont pas repris l’école aujourd’hui. J’y vais parce que le ministre a demandé que les élèves reprennent aujourd’hui et personnellement j’ai aussi envie de reprendre les cours » a-t-elle déclarée.

Le ministre de l’EPST Tony Mwaba Kazadi, a invité à la veille de cette rentrée, tous les parents à envoyer les enfants au chemin de l’école, avant d’insister sur la date du 05 septembre, jour choisi pour la rentrée de classe dans tout le territoire national.

Partager avec :