Related Articles















Retrait de la Monusco : Félix Tshisekedi instruit le gouvernement de réévaluer le plan de retrait

2 août 2022
images-39.jpeg
Partager avec :

Le chef de l’Etat a présidée lundi 1er août dernier à la cité de l’Union africaine (UA), une réunion autour des récentes tensions à l’Est du pays, à travers lesquelles les populations ont exigé le départ immédiat de la Monusco du territoire congolais.

Il a été révélé qu’une trentaine des personnes ont perdu leurs vies, et plusieurs ont été blessées à la suite de des manifestations organisées dans plusieurs villes du Nord-Kivu.

Il s’agit donc, des villes de Goma, Butembo, Uvira, Kanyabayonga, et récemment le poste frontalier de Kasindi, à en croire les éclaircissements apportés par la commission spéciale du gouvernement de retour du Nord-Kivu.

La réunion qui s’est attardée essentiellement sur la crise sécuritaire à l’Est la République démocratique du Congo, particulièrement sur l’inefficacité de la mission onusienne en RDC, a connu la participation des présidents de deux chambres du Parlement, du Premier ministre, du vice-Premier ministre de l’Intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières, ainsi que de plusieurs personnalités.

À cette occasion, le président congolais Félix Tshisekedi a instruit le gouvernement de réévaluer conjointement avec la mission onusienne, le plan de retrait progressif de celle-ci, conformément à la résolution 2556 du Conseil de sécurité.

Leave a Reply

Partager avec :