Situation à l’Est: La Belgique réitère son attachement à l’intégrité territoriale de la RDC

27 mai 2022
IMG-20220525-WA0036.jpg
Partager avec :

Dans la série des déclarations enregistrées suite à la situation sécuritaire actuelle dans l’Est de la République démocratique du Congo, l’on note celle de la Belgique, qui a réaffirmé son attachement à l’intégrité territoriale de son ancienne colonie.

Dans un communiqué de presse, le Royaume de Belgique condamne les récentes violences liées aux attaques du groupe M23 contre les forces armées congolaises et contre les troupes de la MONUSCO.

Il affirme son implication, en vue de trouver des solutions politiques face à l’insécurité dans l’Est de la RDC.

La Belgique a, par ailleurs, promis de continuer d’appuyer les FARDC et la MONUSCO, y compris par la formation de bataillons de force rapide.

« La Belgique appelle toutes les parties impliquées à un arrêt immédiat des combats d’une désescalade urgente. Elle appuie les déclarations de l’ONU, appelle à utiliser les mécanismes existants de résolution des différends et de vérification conjointe des incidents et soutient le processus de Nairobi. Elle condamne également toute incitation à la haine visant certaines communautés », lit-on dans ce communiqué.

La Belgique a mis également un accent fort sur la protection des civils dans ces conflits armées conformément au droit de l’homme.

En soutenant que les conflits constituent également une menace pour le parc des Virunga, elle a profité pour saluer la détermination des écogardes et des officiels de l’ICCN qui œuvrent à la protection du parc des Virunga.

Related Articles

Partager avec :
AllEscort