Related Articles















Situation humanitaire à l’Est de la RDC: Des chiffres qui doivent interpeller les autorités

12 juillet 2022
FXdn_lxXEAc9Q3y-1.jpeg
Partager avec :

Le Bureau de la coordinatrice des affaires humanitaires ( Office for the Coordination of Hamanitarian Affairs ou OCHA), fait un état de lieu de la situation humanitaire en République démocratique du Congo.

Cette organisation onusienne en charge des affaires humanitaires vient de publier, ce mardi 12 juillet 2022, un aperçu de la situation humanitaire en RDC, plus précisément en province du Nord-Kivu où la population est victime de plusieurs vices à cause des conflits armés et des guerres.

Selon cet aperçu, en juin 2022, la violence et les affrontements armés ont continué à générer des besoins humanitaires au Nord-Kivu, aggravant le quotidien déjà précaire de plus 1.6 millions de personnes déplacées qui y vivent.

Parmi elles, près de 12.000 femmes enceintes sont à risque d’accouchement en étant en déplacement. Près de 2,1 millions de personnes sont menacées par l’insécurité alimentaire, notamment dans les territoires de Béni et Masisi. Plus de 2.500 enfants de moins de 5 ans sont frappés de malnutrition aiguë et sévère.

Il faut noter que depuis le début de l’année, 6 structures sanitaires ont été attaquées et 275 écoles sont fermées en raison des violences.

Au regard des données chiffrées telles que décrites par UN OCHA, les besoins humanitaires dans la province du Nord-Kivu sont élevés, proportionnellement à toutes les situations tant sécuritaires que naturelles que connait la population de cette partie du pays.

 » Plus de 2.5 millions de personnes ont besoin d’assistance et de protection », conclue le rapport de OCHA.

Partager avec :