Situation sécuritaire dans l’Est : Jaynet Kabila appelle le Rwanda à négocier avec les FDLR

10 novembre 2022
Jaynet Kabila
Partager avec :

Au cours de la première session ordinaire de la sixième législature du Parlement panafricain qui se tient en Afrique du Sud et dont la clôture intervient ce vendredi 10 novembre, la députée nationale Jaynet Kabila a proposé au gouvernement du Rwanda de dialoguer avec les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR).

Jaynet Kabila, la sœur jumelle de l’ancien président Joseph Kabila a fustigé les déclarations des autorités rwandaises qui justifient leurs différentes agressions au prétexte que les Forces armées de la RDC collaboreraient avec les FDLR.

« C’est de la mauvaise foi du Rwanda de continuer à parler de cette histoire jusqu’à aujourd’hui. Tous les problèmes de RCD-CNDP-M23 ont été résolus. Nous avons certes 120 groupes armés au Congo, mais le plus grand problème c’est le Rwanda qui soutient le M23 », a-t-elle affirmé avant d’inviter « le Rwanda de faire un effort pour dialoguer avec les FDLR parce qu’ils sont des Rwandais ».

La tension est grandissante entre Kinshasa et Kigali. Le gouvernement congolais accuse le Rwanda d’appuyer en équipements et effectifs le M23, tandis que le Rwanda refuse systématiquement ces accusations en soutenant que les Forces armées de la RDC collaborent avec les FDRL qui sont considérés par Kigali comme un groupe dont les dirigeants ont participé au génocide rwandais en 1994.

Partager avec :