Spoliation du terrain du grand séminaire Jean XXIII: « l’archidiocèse de Kinshasa n’a jamais présenté des excuses à J. Nyakeru » (Mise au point)

26 juillet 2022
images-36.jpeg
Partager avec :

L’archidiocèse de Kinshasa a fait une mise point lundi 25 juillet dernier, sur toutes les informations contraires à la démarche qu’elle a entreprise concernant le dossier de spoliation de son terrain au Grand séminaire Saint Jean XXIII.

 » Contrairement à ce qui circule dans les réseaux sociaux, l’archidiocèse de Kinshasa n’a jamais présenté des excuses, ni reconnu une quelconque erreur concernant la personne de Son Excellence Monsieur l’ambassadeur John Nyakeru, cité dans l’affaire de spoliation du terrain du Grand séminaire Saint Jean XXIII », précise t-elle dans sa mise au point.

Le frère de la première dame de la République a été cité par des personnes bien identifiées comme responsable de la spoliation du terrain qui appartiendrait à l’Église catholique.

Ce faisant, le Cardinal Fridolin Ambongo avait accordé en date du 21 juillet de l’année en cours, une audience au présumé spoliateur qu’est John Nyakeru, au cours de laquelle l’archevêque métropolitain dit lui avoir remis les noms et contacts de gens qui l’ont cité dans cette affaire.

« Il lui appartient de prouver son innocence en poursuivant ceux qui le citent dans cette affaire, ce qu’il a promis de faire, et l’archidiocèse attend patiemment la suite », lit-on dans le document découlant de la mise au point.

En luminaire, l’Église catholique condamne l’intox qui circule en longueur des journées et précise qu’elle n’a jamais mandaté qui que ce soit pour s’exprimer en son nom sur les réseaux sociaux.

Partager avec :