Sud-Kivu : Visé par une pétition, le rapporteur de l’Assemblée provinciale se veut rassurant

22 novembre 2022
IMG-20221122-WA0129.jpg
Partager avec :

Alors qu’il est visé par une pétition, Amani Kamanda, rapporteur de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu ne panique pas. Lors d’un point de presse tenu à son cabinet, il a déclaré « un bon gestionnaire il va rendre compte à ses collègues députés ».

« Nous rassurons la population du Sud-Kivu que nous sommes prêts à répondre aux griefs qui nous sont reprochés, étant donné que nous sommes des légalistes modèle pour la bonne gouvernance », a-t-il rassuré.

Répondant à la question notamment si le bureau de l’organe délibérant traitera la motion de censure contre le Gouvernement provincial le jeudi prochain, il a indiqué que la motion transmise au Gouverneur ne peut plus être retirée.

« L’article 202 de notre règlement intérieur dispose qu’aucun retrait de la motion de censure n’est possible après sa transmission au gouvernement provincial. Ainsi donc, tout gestionnaire doit rendre compte de sa gestion sans inquiétude et nous rappelons le Gouverneur à faire de même s’il est un bon gestionnaire », a soutenu le rapporteur Kamanda.

Ce dernier a, à cet effet, invité les populations du Sud-Kivu à se méfier des manipulations distillées ces derniers temps dans les réseaux sociaux sur la tension prétendue qui existerait entre les institutions provinciales.

Partager avec :