Related Articles















Tensions à l’Est : La force de l’Union sacrée ne veut rien d’autre que la rupture des relations diplomatiques avec le Rwanda

28 octobre 2022
IMG-20221028-WA0000.jpg
Partager avec :
Réagissant aux affrontements armés dans le territoire de Rutshuru au nord Kivu suite à l’agression du Rwanda, la force de l’Union sacrée Nord Kivu appelle le président Tshisekedi à rompre directement les relations diplomatiques avec le Rwanda et de clarifier celles d’avec l’Ouganda.

 

Dans leur déclaration rendue publique ce vendredi 28 octobre, cette structure politique constituée de représentants des partis politiques membres de l’Union sacrée de la nation demande aussi au parlement congolais de signer une déclaration de la guerre à ce pays qui soutient clairement le M23 pour déstabiliser la RDC.

Elle demande aussi au gouvernement de mettre en pratique un mécanisme pouvant dénicher toutes les autorités et les officiers traîtres et corrompus qui empêchent aux FARDC d’avoir la victoire sur terrain.

Lue par Adalbert Kiyenge, membre du Burec et porte-parole de la force de l’Union sacrée, ces membres de la coalition au pouvoir exigent aussi que la RDC se retire de toutes les organisations sous régionales dont la RDC et l’Ouganda font partis, notamment le CEPGL, CIRGL et l’EAC.

Tout en dénonçant un complot de la communauté internationale contre la RDC, cette structure politique appelle le peuple congolais, particulièrement celui de la province du Nord Kivu à soutenir l’armée au front pour la récupération des entités occupées par le M23 sous couvert du Rwanda.

 

Par ailleurs, elle demande à cette population à ne pas céder aux fausses informations (fake news) propagées sur les réseaux sociaux et utilisées comme arme pour semer la panique et le doute.

Partager avec :