UDPS: les militants en colère exigent le départ de Augustin Kabuya

17 novembre 2022
images-1.jpeg
Partager avec :

Ce jeudi 17 novembre, les militants du parti au pouvoir se sont levés du mauvais pied contre le Secrétaire général de leur parti politique.

À l’esplanade du boulevard, précisément à la 10,11 et 12ème rue, les combattants manifestent leur volonté de vivre la destitution de Augustin Kabuya, Secrétaire général du l’Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS).

« Kabuya degage, trop c’est trop », scandent les manifestants, visiblement acharnés, expression de leur mécontentement.

Des projectiles vont dans tous les sens, les environs du siège du parti cher à Félix Tshisekedi dans l’émoi cet avant-midi. De l’autre côté, les bals crépitent pour assommer les manifestants, mais hélas, ces derniers semblent imperturbables quant à leur objectif.

En cause, certaines sources soulignent des conflits internes.

Depuis quelques temps, la tension est tendue entre Victor Wakwenda, président de la Convention démocratique du parti (CDP). Apres avoir souligné, lors du meeting tenu samedi 12 novembre, un disfonctionnement complet.

Dans sa réplique un jour après, Augustin Kabuya a qualifié Victor Wakwenda d’un malade mental et a promis de le sanctionner.

D’autres par contre, parlent de la récente nomination des mandataires publics, car selon ces dernières, la base ne se retrouve pas.

 » On ne peut pas continuer à être des chômeurs à cause de toi. Depuis qu’on est aux affaires, tu positionnes seulement tes sœurs et tes concubines », déclare un jeune d’une trentaine révolue.

Plusieurs bavures sont signalées de la part des intrus, qui en voulant occasionner des troubles, profitent de la situation pour arriver à leurs fins.

Partager avec :