Après l’attaque contre un avion congolais Shukhoï-25 par l’armée rwandaise, le gouvernement de la RDC vient de briser le silence. Pourtant dans son communiqué ayant suivi l’attaque, le gouvernement de Kigali a annoncé que l’appareil avait violé son espace , Kinshasa rejette en bloc ces allégations jugées fausses.

Dans son communiqué rendu public la soirée du 24 janvier 2023, le gouvernement congolais dénonce et condamne l’attaque de son avion de chasse par le Rwanda.

Dans le même communiqué Kinshasa promet de ne pas se laisser faire et se réserve le droit de défendre son intégrité territoriale.

«Le gouvernement congolais considère cette énième attaque du Rwanda comme une action délibérée de l’agression qui prévaut à un acte de guerre ayant pour objectif de saboter les efforts en cours dans la mise en œuvre des actions convenus dans le cadre des processus de paix de Nairobi et de Luanda pour la restauration de la paix à l’est de la RDC » lit-on dans ce communiqué.

Paulin Aganze, licencié en Relations internationales de l'Université officielle de Bukavu. Journaliste basé à l'est de la RDC. Il couvre la ville de Goma depuis 2020 pour le compte de kt.cd