Les francs congolais continuent à perdre sa valeur face aux dollars américains en République démocratique du Congo.  Dans certains coins chauds de la ville de Goma par exemple, 1$ se négocie actuellement à 2.200 francs pendant qu’il se négociait à 2.000 francs il y a une semaine passée.

Un changeur de monnaies que nous avons contacté ce vendredi 13 janvier au centre commercial de Birere fait savoir qu’ils sont obligés de changer à ce taux vu que c’est de la même manière qu’ils achètent aussi les francs.

Celui-ci précise en outre que les francs congolais sont rares au niveau du marché, ce qui expliquerait cette montée en puissance des dollars américains face à la monnaie congolaise.

Le professeur Déo Bengeya, chercheur en économie et enseignant d’université fait savoir que ceci est dû à la guerre en Ukraine qui affecte tous les secteurs de la vie au niveau mondial.

Cet économiste cite aussi les dégâts collatéraux de la guerre du M23 en territoire de Rutshuru qui impacte sérieusement sur les activités socio- économiques de la province en général et de la ville de Goma en particulier.

 » Comme remède, la banque mondiale devrait sans tarder déverser des devises sur le marché pour essayer d’équilibrer dans la mesure du possible cette situation » a-t-il proposé.

D’une manière durable, Déo Bengeya encourage la production locale qui du reste demeure le moyen le plus sûr pour stabiliser le taux de change et rendre forte la monnaie congolaise.

A noter que le même cas est observé aussi dans la ville province de Kinshasa ou dans plusieurs quartiers, le taux de dollars américains ne cesse de galoper à chaque lumière de la journée.

Cette dépréciation a un impact négatif sur le marché et est à la base de l’augmentation de prix des certains produits de première nécessité.

Paulin Aganze, licencié en Relations internationales de l'Université officielle de Bukavu. Journaliste basé à l'est de la RDC. Il couvre la ville de Goma depuis 2020 pour le compte de kt.cd