Un incendie s’est déclaré la nuit du hier lundi à ce mardi 24 janvier 2023 à la prison centrale de Gona communément appelé Munzenze.

Au début, on parlerait d’un incendie criminel mais l’hypothèse a été rejetée par les autorités compétentes. À l’heure actuelle, l’origine du feu n’est pas encore connue mais les enquêtes ont été amorcées.

Des dégâts majeurs ont été enregistrés après ce drame, c’est notamment l’infrastructure qui a perdu la majeure partie des tôles. Pour éviter des éventuelles évasions qui pourront surgir, la réhabilitation des parties touchées s’avère urgemment importante.

Patrick Mukendi, directeur de cette maison carcérale confirme le fait et rassure la population de Goma qu’au cours de cet incendie aucun cas d’évasion n’a été signalé. Il a fait savoir que, lors du drame, tous les services de sécurité se sont activés pour empêcher que les détenus ne s’échappent.

Poursuivant, Patrick Mukendi demande aux autorités de réhabiliter en toute urgence cet établissement pénitentiaire.

De son côté, le gouvernement provincial annonce une réparation urgente des parties affectées pour régler cet autre problème qui s’ajoute à celui de surpeuplement. S’étant rendu sur le lieu, le gouverneur Constant Ndima a aussi annoncé pour bientôt le début du processus de désengorgement.

Construite pour 500 personnes, la prison centrale de Goma regorge actuellement plus de 3.000 détenus.

Paulin Aganze, licencié en Relations internationales de l'Université officielle de Bukavu. Journaliste basé à l'est de la RDC. Il couvre la ville de Goma depuis 2020 pour le compte de kt.cd