Le gouvernement congolais a dévoilé l’identité du poseur de la Bombe qui a fait 15 morts et plus de 70 décès dans une église à Kasindi, poste-frontière entre la RDC et l’Ouganda dans la province du Nord-Kivu.

« Les enquêtes se poursuivent pour mettre la main sur les auteurs de cet acte. Au moins trois suspects sont déjà arrêtés. Il s’agit d’un suspect Kenyan arrêté le jour même de l’incident », a rapporté le document diffusé le week-end sur les antennes de la RTNC.

Par ailleurs, un autre suspect de nationalité congolaise a été arrêté vendredi en Ouganda. Ces deux se sont ajoutés aux kamikazes, détectés parmi des blessés au lendemain de l’attentat.

Licencié en Sciences de l’information et de la communication. Journaliste rédacteur et reporter spécialiste des questions politiques. Journaliste spécialiste en culture. Journaliste spécialiste sur le fait-checking.