Au cours du 27ème sommet des leaders mondiaux sur le changement climatique (Cop27), ouvert dimanche 06 novembre dernier à Sharm El Sheik en République Arabe d’Égypte, Eve Bazaiba monte au créneau pour l’implication des pays pauvres, victimes du changement climatique.

En lieu et place d’offrir des dons, les pays industrialisés, responsables de la pollution atmosphérique avec un taux élevé d’émissions de gaz à effet de serre doivent quitter de l’aide au développement en matière de fonds climat.

 » Il est exclu que les pays industrialisés commencent à nous donner des dons jusqu’à présent, alors qu’ils ont besoin de nous », a déclaré la vice-Premier ministre en charge de l’Environnement et Développement durable.

Et de poursuivre : » nous leur donnons des réponses mais en échange, on nous amène des dons ».

Le 27éme sommet des Nations-Unies sur l’action climat a pour objectif d’amener les pays à prendre des engagements visant à réduire les émissions provoquant le changement climatique dans le monde. A l’occasion, la RDC se propose comme pays solution contre le changement climatique.

Journaliste, experte en communication stratégique des Organismes et Community Manager.